SUR LE BLOG

Frima Studio : processus de création d’un jeu vidéo

logo frima

Le processus de création d’un jeu vidéo est long, très long. Il y a beaucoup d’étapes à réaliser avant que l’on puisse finalement y jouer. Pour comprendre le processus, nous avons eu l’opportunité de nous entretenir avec Simon Gagnon, directeur principal de la production chez Frima Studio.

Simon Gagnon Frima

Simon Gagnon – Directeur principal de la production Crédit photo: Frima

Quel est votre rôle en tant que directeur principal de production?
En tant que directeur principal de production, je supervise toutes les opérations de la division jeu vidéo de Frima. Mon rôle implique d’assurer que les chargés de projet et les directeurs travaillent de concert afin d’atteindre les objectifs de production et ainsi livrer des produits de la plus haute qualité. Je dois aussi maintenir un contact privilégié avec l’équipe des ventes afin d’arrimer les mandats de leurs clients aux disponibilités de la production. J’ai une équipe incroyable qui m’aide à accomplir mon travail.

Sur combien de projets avez-vous eu l’occasion de travailler? Lequel a été votre plus grand accomplissement? Votre préféré?
Je suis en poste chez Frima depuis 11 ans. Cette année, nous avons eu l’opportunité de travailler sur une trentaine de projets, dont LEGO Nexo Knights, une des plus grandes réalisations de Frima et, par le fait même, mon jeu préféré. Le jeu est sorti en début d’année 2016. Nous avons rencontré les gens de LEGO directement dans leurs bureaux au Danemark. Après un « workshop » de 3-4 jours, nous avons gagné le mandat. Depuis sa sortie, le jeu a été téléchargé 2,5 millions de fois. Ce qui est très intéressant avec le jeu, c’est que les joueurs peuvent se procurer des boucliers Nexo Knights et les scanner afin d’obtenir des pouvoirs supplémentaires dans le jeu.

Quelles sont les étapes de création d’un jeu vidéo? De l’idée au moment où l’on puisse y jouer.
Dans le processus de création d’un jeu vidéo, il y a 4 phases principales.

Phase 1 : Conception
La phase de conception varie en fonction de s’il s’agit d’un produit Frima à 100% ou d’une demande d’un client. Dans le cas d’un produit Frima, la conception se fait à l’interne par une équipe. Un client, lui, arrive avec une idée et sa propre conception. Qu’il s’agisse d’un produit interne ou externe, il faut que le concept réponde à tous les objectifs de l’entreprise derrière le jeu.

Phase 2 : Préproduction
Pendant cette étape, nous analysons tous les risques liés à la réalisation du projet. Nous déterminons ensuite toutes les actions que nous mettrons en place pour éviter ces risques. Il faut également s’assurer que le jeu n’est pas seulement plaisant sur papier, mais aussi au moment où il sera disponible pour les joueurs. Nous validons qu’il n’y a aucune problématique technique. Nous nous assurons de répondre au plus grand nombre de questions en préproduction. Les testeurs sont impliqués en préproduction, mais pas de la même manière qu’en post-production. Ils nous donnent leurs indispensables impressions sur la jouabilité et les autres aspects du jeu. Leur rôle est moindre qu’en post-production, mais ô combien utile.

Phase 3 : Production
C’est le moment où l’équipe se met au travail et crée du contenu et du temps de « gameplay ». À ce moment-là, Nous savons exactement ce que nous ferons à chaque niveau. Tout le monde sait ce qu’il doit faire. Nous créons le plus de contenu possible à l’intérieur d’un temps donné.

Phase 4 : Post-production
Tout le contenu est fait. C’est à ce moment que les testeurs entrent en jeu. Ils testent le jeu pour s’assurer qu’il soit stable et pour que nous puissions éliminer le plus de bogues possible avant la mise en marché. Dans le cas d’un jeu mobile, nous nous assurons de tester le jeu sur les 500 appareils mobiles qui existent pour s’assurer de sa compatibilité avec ceux-ci.

Frima_RenaudPhilippe_244

Crédit photo: Frima Studio

Combien de temps le processus prend-il?
Tout dépend de la complexité du jeu, et de s’il s’agit d’un projet pour un client ou d’un projet interne. Un projet simple peut prendre aussi peu que 3 mois à produire, alors qu’un projet plus complexe peut nécessiter jusqu’à 18 mois.

Combien de personnes travaillent sur un même projet en même temps?
Ça varie entre 6 et 40 personnes. Par exemple, sur le jeu de LEGO, nous étions une quarantaine de personnes à travailler sur le projet en même temps.

Frima_RenaudPhilippe_270

Crédit photo : Frima Studio

Arrive-t-il des moments où, pendant le processus, un jeu soit abandonné? Pourquoi?
Oui, ça peut arriver. Les risques sont plus grands lorsqu’il s’agit d’un projet externe, c’est-à-dire lorsqu’un client nous confie un mandat. Toutefois, lorsqu’il s’agit d’un projet interne, une fois que le jeu passe la phase de préproduction, il se rend jusqu’au lancement.

L’arrivée d’une nouvelle console fait augmenter les attentes quant à la qualité graphique des jeux. Comment cela affecte-t-il le processus de création?
Nous avons un groupe « innovation » qui est vraiment en amont de tout ce qui se fait au niveau technologique. Nous sommes donc en mesure de s’adapter et de faire en sorte que les jeux fonctionnent bien sur toutes les consoles et qu’ils sont au niveau de ce que les joueurs espèrent.

À l’automne 2015, une grosse entente entre Frima Studio et Média-Participations s’est conclue. Peut-on s’attendre à un jeu vidéo sur Lucky Luke, Marsupilami, Tintin ou Astérix prochainement?
Malheureusement, je ne pourrais pas vous répondre à ce sujet. Ça ne relève pas de moi.

Skittles ou M&M? Pourquoi?
Ni l’un ni l’autre. Je trouve ça trop sucré. Je dirais plus que je suis du type chocolat. Surtout celui de Chocolats Favoris!

Pour plus d’informations, veuillez visiter le http://www.frimastudio.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.