Jouets

Firefy – une grande première au Salon!

Connaissez-vous Firefy? Il s’agit d’un tout nouveau produit qui sera disponible sur le marché juste un peu avant la période des Fêtes. L’Équipe du Salon s’est entretenue avec Madame Christine Talbot, la sympathique fondatrice du Club Fy et de Firefy.

Qu’est-ce qui vous a amené à créer le Club Fy?

Après une dizaines d’années comme éducatrice physique à l’école Alfred-Pellan à Laval, j’ai décidé de voyager pour trouver quelque chose de nouveau. Je manquais de motivation face à mon travail. Je suis donc partie 6 mois en Thaïlande. Après 5 semaines, je suis débarquée sur une plage de la province de Krabi. Il y avait des spectacles le soir avec des adultes qui effectuaient des mouvements avec objets dont les bouts étaient enflammés. Ils appellaient ça des «fire chains». J’étais éblouie par leurs exploits. J’ai commencé à me renseigner. J’ai appris qu’il s’agissait d’une discipline vieille de plus de 1000 ans. Deux enfants ont commencé à m’apprendre la technique et après quelques temps, j’étais en mesure de participer au même spectacle que je regardais quelques semaines auparavant. J’ai également appris que les objets sont en fait des poïs (ça se prononce  »poille »)

Y’a-t-il des avantages à utiliser des poïs?

Des chercheurs m’ont permis de découvrir qu’effectuer le signe de l’infini avec les poïs permet de travailler les 2 hémisphères du cerveau en complète harmonie. En plus d’être plaisant pour tous, c’est excellent pour les enfants avec des troubles d’apprentissage et des personnes qui ont subi des traumas crâniens importants. On devrait tous pratiquer cette discipline!

Crédit photo: Firefy

Crédit photo: Firefy

Depuis quand avez-vous commencer?

Mon voyage en Thaïlande a débuté en octobre 2000. Je suis revenue au Québec en avril 2001. Après avoir exploré les poïs avec mes élèves, j’ai décidé de quitter mon emploi d’éducatrice physique pour me concentrer sur l’entreprise en juin 2003. Depuis ce temps, je suis entrepreneure à temps plein.

Avez-vous différents modèles de produits?

Oui! Il y en a avec l’extrémité en mousse pour l’entraînement, d’autres qui produisent de la lumière avec des batteries, d’autres encore réagissent aux lumières «black lights» et même un produit phosphorescent qu’on pourra voir au Salon pour la première fois. Peut-être aurons-nous un modèle avec des extrémités s’allumant de vrai feu! Pour l’instant, nos efforts sont mis sur notre nouveau produit : Firefy.

À quoi peuvent s’attendre les gens en visitant votre kiosque lors du Salon?

Les gens qui viendront à notre kiosque pourront y voir des démonstrations. Aussi, il s’agira de la grande première de notre nouveau produit Firefy et de ses housses phosphorescentes.

Quel est l’âge recommandé pour utiliser ces produits?

J’ai découvert l’art en Thaïlande, mais les origines viennent de la Nouvelle-Zélande où les enfants l’utilisent dès l’âge de 1 an comme il s’agit d’une tradition. Ici, je confirme que des enfants de 5 ans se débrouillent très bien. Il s’agit aussi d’une excellente activité familiale. Les adultes peuvent également en retirer des bénéfices physiques et cognitifs.

Firefy2

Crédit photo: Firefy

Pourquoi avez-vous décidé de participer au Salon en cette 1ère année?

J’ai choisi de participer au Salon du jeu et du jouet en cette première année puisqu’il s’agit de l’endroit idéal pour faire connaître mon nouveau produit. Le fait de pouvoir faire essayer le Firefy est l’une des meilleures publicités.

Pour plus d’informations, veuillez visiter le http://firefy-poi.com/

Réseaux Sociaux

Restez à l'affût des dernières nouvelles en nous suivant sur les réseaux sociaux.