Posts Taged jouets

Bloco : l’imagination d’abord!

logo Bloco

Les visiteurs qui se présenteront au Salon du jeu et du jouet le 19 et 20 novembre prochain au Centre de foires pourront y voir plusieurs nouveautés. Parmi celles-ci, la présence de la compagnie québécoise Jeux Bloco Inc., fabricant des jeux de construction tout à fait uniques. Nous avons eu la chance de nous entretenir avec la fondatrice, Madame Nathalie Barcelo.

Parlez-nous de votre compagnie? Comment vous est venue l’idée de créer ces jouets? Venez-vous du milieu du jouet?

J’ai fondé Bloco en 2004 après un séjour de 10 ans pour les services d’une entreprise québécoise du milieu du casse-tête 3D. En tant que designer industriel, j’étais responsable de la création des «puzzles 3D», de leur développement et de leur mise en marché. Je trouvais que la création de casse-têtes manquait de créativité. Je voulais conceptualiser un jouet en trois dimensions qui permettrait aux enfants d’avoir le choix de s’appuyer sur un plan image par image ou d’utiliser leur imagination pour inventer leur propre univers.

Qu’est-ce qui différencie Bloco des autres compagnies de jouets?

Tout d’abord, les matériaux utilisés sont différents et notre concept est breveté. Nous utilisons le plastique rigide pour les connecteurs et la mousse haute-densité pour les plus grandes pièces. Le tout rend le jouet différent sur le plan de la manipulation. Nos Bloco peuvent être assemblés de différentes manières. Ce sont les connecteurs qui agissent comme rotules qui rendent la modularité possible. Tous nos jouets représentent des personnages sympathiques.

chat bloco

Crédit photo: Bloco

Quel est le processus de création d’un jouet Bloco? De sa conception à la réalisation?

On questionne les enfants et on analyse les tendances du marché. Par exemple, s’il y a un retour de la popularité des dinosaures, on tentera d’ajouter un modèle de dinosaures à notre catalogue de produits, tout en se gardant de l’espace pour des thématiques plus spécifiques afin de plaire à tous. On doit aussi prendre en considération le prix auquel on veut que le jouet soit vendu, l’âge de notre clientèle, etc. C’est pourquoi, nous testons nos jouets auprès des enfants. Cela nous aide à mesurer le temps requis pour assembler un produit, à quel endroit les enfants ont de la difficulté et comment les plans peuvent être améliorés. Il s’agit d’une partie essentielle pour assurer la qualité de nos produits.

Où sont fabriqués les produits?

Tout est fait ici, au Québec, à l’exception de la mousse rigide. La raison est bien simple : il n’y a aucun fabricant au Canada qui est en mesure de produire la mousse qui convient à nos standards de qualité. Nous avons donc trouvé un fournisseur à Taïwan qui répond à nos exigences en termes de qualité et d’éthique d’entreprise.

Dans combien de pays êtes-vous distribué?

Nous sommes distribués dans une quinzaine de pays. Chaque année c’est différent. Ça dépend beaucoup de l’économie mondiale et de la force des devises dans les différents pays. Nous sommes majoritairement distribués en Amérique du Nord, en Europe, en Océanie et dans quelques pays d’Asie.

Combien de temps en moyenne dure la construction d’un jouet Bloco?

C’est très variable, car ça dépend de l’âge, du niveau d’attention et des qualités motrices des enfants. Il faut compter un peu plus de temps pour la première expérience de construction avec nos jouets afin de se familiariser avec le principe d’assemblage qui est différent des blocs de construction standards. De façon générale, les petits modèles prennent une trentaine de minutes alors que les plus gros peuvent prendre quelques heures.

Quelle est votre plus grosse construction et combien de temps faut-il pour la réaliser?

En volume c’est la fusée et en temps je dirais le T-Rex puisqu’il y a beaucoup de pièces qui se ressemblent.

t-rex bloco

Crédit photo: Bloco

Vous avez une licence pour distribuer des personnages «Minions», est-ce que vous prévoyez en demander d’autres?

Il y a toujours des opportunités et le fait d’avoir un produit breveté nous avantage. Toutefois, le marché des produits dérivés est un milieu où les grandes compagnies détiennent le monopole des licences les plus populaires. Il faut donc y aller très prudemment et s’assurer du succès que connaîtra la licence choisit. J’ai opté pour la licence des «Minions» parce que je trouvais qu’ils faisaient des Bloco très sympathiques.

Pensez-vous produire des jouets pour une plus vieille catégorie d’âge?

Ce n’est pas dans nos plans à court terme puisque nous n’avons pas de demande. Cependant, j’aimerais cibler cette clientèle puisqu’on pourrait complexifier la réalisation des créations et ça pourrait donner lieu à des modèles super « cool ».

Qu’est-ce que les visiteurs du Salon pourront voir et faire à votre kiosque?

Les visiteurs pourront tester et manipuler les jouets, découvrir les nouveautés, participer au parcours ludique et bien sûr se procurer un de nos nombreux modèles! Les Minions Bob, Stuart et Kevin seront aussi présents! Go bananas!

minion bloco

Crédit photo: Bloco

Pour plus d’information, veuillez visiter leur site Internet

Elliot Club : des jouets de gars inspirés par une fille

Présentation Elliot Club

L’équipe du Salon du jeu et du jouet s’est entretenue avec le fondateur de la boutique en ligne Elliot Club, Evens Gosselin qui partage son temps entre son emploi à temps plein en tant que négociant agricole, son commerce en ligne, ses quatre enfants et sa femme.

Qu’est-ce que c’est Elliot Club?
Elliot Club c’est une boutique en ligne avec des jouets spécialisés dans le domaine agricole, machinerie lourde, « diecast », tracteurs, pelles mécaniques, voitures à pédales et voitures vintages en métal. Vous y retrouvez les marques telles que Lieber, John Deer, New Holland, etc. Il y a plus de 600 modèles de jouets différents disponibles sur mon site Internet. Malheureusement, je suis limité dans la quantité de produits que je peux tenir. Il existe tellement de modèles et de répliques que je ne peux pas tous les avoir en main. J’ai environ 20 % des modèles disponibles en inventaire. Toutefois, si un client désire un produit spécifique et que je ne l’ai pas en stock, il est tout à fait possible d’effectuer une commande spéciale pour lui.

Camion de transport

Pourquoi avoir choisi le nom d’Elliot Club? Qu’est-ce qu’il signifie?
Elliot est le nom de mon fils le plus vieux tout simplement. Au départ, c’était, disons, un projet farfelu, un défi que je me suis lancé. J’étais loin de me douter de l’ampleur que ça allait prendre.

Depuis combien de temps l’entreprise existe-t-elle?
Le premier site Internet d’Elliot Club a été mis en ligne un peu avant la période des Fêtes de 2010. À ce moment-là, c’était plus comme une vitrine avec la possibilité d’acheter. Je n’avais pratiquement aucun inventaire. La demande a cependant été assez rapide pour que l’aventure se poursuive. Aujourd’hui, je suis rendu à la troisième mouture du site Internet.

D’où est venue l’idée de vous lancer dans ce type d’entreprise? 
Il y a 10 ans, ma fille m’a demandé comme cadeau de fête une réplique d’une pelle mécanique, celle avec une pelle à l’avant et une pelle à l’arrière. Je me suis dit que ça allait être facile de lui trouver son cadeau. Cependant, après 4 mois de recherche, je n’avais toujours pas trouvé ce que je cherchais. Je n’ai donc pas été en mesure de lui offrir le cadeau qu’elle désirait. Je ne voulais pas seulement lui offrir un jouet qui ressemble à un jouet, mais un jouet qui ressemble à une excavatrice. C’est d’ailleurs un critère pour chaque jouet disponible sur le site d’Elliot Club.

Pelle mécanique

Comment faites-vous pour rivaliser avec les magasins de grandes surfaces et même les boutiques spécialisées dans la vente de jouets?
Environ 80 % des produits disponibles sur mon site Internet ne sont pas disponibles dans les magasins grandes surfaces. Mon inventaire est majoritairement constitué de jouets qui ressemblent réellement aux engins de chantiers et non pas à des jouets. Autant un collectionneur qui veut payer entre 200 et 300 $ trouvera la réplique qui lui convient, autant un père ou une mère voulant acheter une réplique d’un tracteur à leur enfant pour qu’il puisse jouer avec et ne pas payer plus de 50 $ trouveront le jouet qui leur convient. Je dirais donc que le réalisme des produits et le service personnalisé que je propose via les commandes spéciales et la spécificité des produits que j’offre me distinguent des magasins de grandes surfaces. Les gens peuvent également s’inscrire au club et ainsi profiter de rabais tout au long de l’année.

Où peut-on se procurer vos produits? Est-ce que d’ouvrir une boutique fait partie de vos plans?
En ce moment, l’endroit où les gens peuvent se procurer mes produits est sur mon site Internet. Cependant, je suis à réfléchir sur la possibilité d’avoir des vitrines dans des boutiques partenaires un peu partout au Québec. Ma priorité reste, pour l’instant, l’actualisation de mon site Internet. En ce moment, j’ai environ 150 nouveautés à ajouter sur le site et ça prend beaucoup de temps à faire.

Qu’est-ce que les gens pourront voir et faire à votre kiosque lors du Salon du jeu et du jouet?
Il reste encore des détails à finaliser, mais c’est certain que les visiteurs du Salon pourront tester les produits disponibles puisqu’il y aura un gros carré de sable directement à mon kiosque. Autant les jeunes que les moins jeunes y trouveront leur compte!

Si vous aviez un seul produit à acheter sur votre boutique en ligne, ce serait lequel?
Mon coup de cœur comme jouet d’extérieur serait la pelle mécanique « Big Dig » qui est par le fait même mon meilleur vendeur. Ce qui est plaisant avec ce jouet, c’est qu’on peut s’asseoir dessus et vraiment jouer avec. Comme jouet intérieur, ce serait la réplique de la ferme laitière combinée au centre de grains. Des heures de plaisir assuré!

Big Dig

Si vous pouviez être une machine agricole ou un engin de chantier, lequel seriez-vous? Pourquoi?
Je pense que je serais une pelle mécanique. Je trouve que malgré la force et la grosseur de ces machines, il y a une facilité de mouvement. Lorsque l’on s’arrête à regarder un opérateur expérimenté, on s’aperçoit rapidement de la fluidité que cela peut avoir et oublier rapidement son poids de 40 tonnes. Ça m’impressionne beaucoup comme machine!

Excavatrice

Pour plus d’informations, veuillez visiter le http://www.elliotclub.com/fr/ 

Réseaux Sociaux

Restez à l'affût des dernières nouvelles en nous suivant sur les réseaux sociaux.